Formation des instituteurs du Logone Chari sur les ordinateurs XO du Projet « PAQUEB », par SALAM-Institute

0
208

L’on se souvient qu’il y a de cela quelques jours, prenaient fin, la mise à niveau en informatique et la formation d’environ 100 Directeurs d’Ecoles primaires de l’Arrondissement de Kousseri, à l’utilisation de certaines applications du web,

Cette formation, organisée par SALAM_institute de Kousseri dont le Promoteur est l’Hon. Kamssouloum Abba Kabir, est considérée comme une éclatante réussite.

Cette fois, le Député s’est attaqué à la formation d’une catégorie très spéciale d’instituteurs et d’institutrices. Il s’agit notamment des maitres et maîtresses des Ecoles Primaires d’application de tout le Département Logone et Chari.

En effet, avec l’accord du Délégué Départemental du MINEDUB, M Ahmat KHALED, il a organisé pour ces instituteurs un atelier de formation assorti d’une prise en main de quelques 500 ordinateurs (à vocation scolaire), appelés «Ordinateurs XO».

En quelques mots, ce projet visait à intégrer l’informatique comme un moyen pédagogique en vue de faciliter l’apprentissage et la modernisation de l’éducation de nos enfants, dès les 1eres années de l’école primaire.

Fort heureusement, cette initiative a été accueillie avec beaucoup d’enthousiasme par les instituteurs concernés. Cette réaction positive va certainement rendre la tâche plus aisée pour l’équipe des formateurs du Centre SALAM dirigée par M. SOH qui, pour ce faire, a expressément fait le déplacement de Yaoundé pour Kousseri.

l’Ecole d’application GROUPE III de Kousseri est le 1er établissement a bénéficier de cette opération. En tout cas, les choses y ont commencé. En effet, les instituteurs de cet établissement ont sacrifié leur temps et même leur week-end, pour suivre assidûment et dans la geieté cet atelier. Le plus touchant c’est de les voir occuper les mini table-bancs comme de petits écoliers pour apprendre les a b c d des « ordinateurs XO ».

Cette disponibilité spontanée et sans contre partie est plutôt rare de nos jours, chez nos fonctionnaires. C’est état d‘esprit est vraiment à saluer. Ce qui est sur c’est que ces camerounais nous laissent entrevoir l’avenir de nos enfants avec un peu plus d’optimisme, pour autant que les moyens adéquats accompagnent les sacrifices qu’ils sont disposés à consentir.

L’Hon. Kamssouloum, particulièrement touché par la disponibilité de ces apprenants, a demandé à son équipe de se mettre à 100% à leur service et 24H/24, avec obligation de résultat.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Entrez votre commentaire!
Entrez votre nom ici