IL A ENCORE FAIT FORT, LE VISIONNAIRE SOLITAIRE…!!!

0
17

Oser est un mérite. On peut reussir comme on peut echouer mais il faut toujours oser. Ceux qui osent sont toujours dans l’action et c’est d’ailleurs pour cela qu’ils prennent un énorme risque d’être toujours critiqué.

Je ne vous apprends rien, vous savez tous qu’on ne critique pas celui qui ne fait rien. Vous savez certainement aussi qu’on ne lance pas les cailloux à un arbre qui n’a pas de fruits. Et pour finir, un puits qui n’a pas d’eau ne peut pas être convoité.

Chez nous, on ne rend hommage qu’aux morts alors que nous pouvons le faire autrement. Chez nous, les marques de gratitude et de reconnaissance sont parfois assimilés au « griotisme  » et autres  » atalaku « . Ce qui est encore plus curieux, c’est l’interdiction de parler en bien de ceux qui font de bonnes choses.

Au delà de la mauvaise foi, des guerres de positionnement et des batailles politiques, nous avons un devoir moral d’objectivité. En cela il y a une autre forme d’encouragement. Faire, savoir faire, savoir dire ce que l’on fait et faire connaitre ses actions, ce ne sont là que des canons normaux d’une communication sociale bien construite.

Pour certains, cette démarche est confondue au triomphalisme mais ils se trompent. C’est vrai qu’on n’est jamais prophète chez soi. Quand on pose un acte aussi fort et aussi puissant que le Marathon International N’djamena – Kouseri, c’est au delà des petites guerres intestines du Logone et Chari.

Voici comment les experts et spécialistes en événementiel auraient interprété cet acte.

1- la mise en valeur du potentiel humain du département

2- la visibilité nationale et internationale du Logone et Chari

3- la création des emplois temporaires et définitifs pour des amoureux de ce sport

4- la mise en synergie des forces vives du bassin du lac Tchad

5- le renforcement des liens d’amitié et de fraternité des peuples des deux bords du fleuve

6- la culture de la paix et du vivre en ensemble dans la sous région

7- le développement des corps de métier liés aux événementiels de cette nature

8- la visibilité sous régionale et continentale du Cameroun

Nous donnons là une occasion idoine aux apôtres de la haine et aux disciples du dénigrement de venir contredire les experts et spécialistes de la science événementielle.

Honorable Kamssouloum Abba Kabir, nous vous disons merci. Que Allah vous garde, vous protège et vous accorde longue vie.

Pour un coup d’essai, de nombreux observateurs de tous bords sont unanimes, ce fut un coup de maître…

Vivement 2019 pour la prochaine édition en version améliorée et encore plus professionnalisée…

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Entrez votre commentaire!
Entrez votre nom ici