LOGONE ET CHARI : « KVJ-2017 » des vacances pas comme les autres, avec le Ministre de la Jeunesse à Kousseri.

0
110

La 7e édition de KVJ (Kousseri Vacances Jeunes) qui est placée sous le Patronage du Ministre de la Jeunesse et de l’Éducation civique s’est déroulée fort opportunément en sa présence.

Au cours de cette Edition, qui a duré du 20 août au 03 septembre, le Promoteur de l’Evènement, l’Hon. KAMSSOULOUM Abba Kabir a tenu à joindre l’utile à l’agréable, pendant ces vacances scolaires exceptionnelles et inoubliables tant le volume et la qualité des activités déployées étaient impressionnants et avaient pris de court tous les habitués des KVJ précédents. 

 L’AGRÉABLE : Le côté agréable de KVJ est constitué des rencontres sportives et les spectacles chatoyants qui les accompagnent

Ces rencontres généralement de bonne factures qui constituent une activité dimension traditionnelle de KVJ ont une fois de plus rassemblé des milliers de citadins de Kousseri et des spectateurs venus des 9 autres communes du Logone et Chari des ressortissants de l’Extrême-nord du Cameroun ainsi que de la ville sœur et voisine de Kousseri, N’Djamena, la capitale du Tchad.

 

Un bonheur ne venant jamais seul, L’Edition 2017 a eu le privilège d’être lancée personnellement par le Ministre de la Jeunesse et de l’Éducation civique MOUNOUNA Foutsou qui a finalement fait le déplacement de Kousseri.

En effet, en plus des rencontres sportives d’un niveau technique que tout le monde s’accorde a reconnaître comme très élevé, c’est un Complexe Sportif Municipal qui a fait l’objet d’une attention toute particulière des jeunes notamment ceux des quartiers environnants. Transformé en « village des sports KVJ », le complexe a été pavoisé décoré avec des banderoles sortis des laboratoires derniers cris et habillés aux couleurs nationales des républiques du Cameroun et du Tchad.  Pour la circonstance on peut dire que le Complexe Sportif Municipal a été transformé en « village des jeux de KVJ »

En passant le Ministre de la Jeunesse qui a attentivement observé les réactions enjouées du public et le comportement fairplay des athlètes n’a pas manqué de mentionner qu’il se doutait bien que le sport pratiqué à Kousseri lors des KVJ ne pouvait que promouvoir les valeurs de tolérance de fairplay et encourager le culte de l’effort. Ce sont des valeurs qu’il s’est engagé à spécialement récompenser à l’issue des compétitions.

 

L’UTILE : comme d’habitude Les activités de KVJ 2017 ont démarré par ce qu’on peut appeler le côté utile, même si le sport l’est également.

C’est ainsi que, pendant tout une semaine, les conférenciers et modérateurs, tous experts, universitaires ou hauts responsables, venus de Maroua, Yaoundé ou de N’Djamena, ont occupé le devant de la salle des conférences de l’Hôtel de Ville de Kousseri qui n’avait jamais connu auparavant un tel déploiement de matières grises et de jeunes apprenants avides de connaissances.

 

En effet, les jeunes participants étaient tous les jours le long des exposés tout ouïe, les regards rivés sur les conférenciers, pendant 3 à 4 heures par jour. Ce qui n’a pas manqué de d’étonner les organisateurs et de surprendre agréablement l’Hon. KAMSSOULOUM Abba Kabir qui, justement à ce propos, a dit « Notre principale inquiétude était que les jeunes désertent les salles après les premiers exposés, parce qu’il faut reconnaître que les thèmes sont denses et le programme lourd. Chaque jour est développé un thème et chaque thème dure en moyenne 3 à 4 heures. En outre, par ces temps de chaleur humide due à la saison des pluies et sans climatiseur, ce n’est pas pour rendre les choses faciles. D’ailleurs, à ma grande surprise, les jeunes étaient les premiers à arriver, les derniers à partir et tout cela dans une parfaite discipline. Ce qui n’est pas habituellement notre point le plus fort, ici. En tout cas, j’ai découvert une jeunesse capable de se faire violence pour écouter participer avec assiduité et apprendre. Et je suis sûr qu’elle a beaucoup appris, car tous les sujets sont intéressants et surtout importants ».

 

Parallèlement aux conférences, sont organisés, les ateliers sur les métiers liés aux TIC à l’audiovisuel et à l’Économie numérique.

Il faut également noter qu’une campagne de reboisement dans les établissements scolaires est en cours de préparation et compte débuter le 15 septembre.

Cependant, un événement pouvant en cacher un autre, KVJ Edition 2017 a également servi de cadre pour la clôture solennelle par le Ministre de la Jeunesse de « l’Opération Vacances Citoyennes 2017 » initiée par son département ministériel et lancé au mois de juillet dernier, à Yaoundé.

En se séparant, non sans un pincement au cœur, pour prendre le chemin des classes, ce sont des jeunes gonflés à bloc, moralement armés et déterminés à capitaliser les enseignements reçus.

Sans le dire explicitement, ils se sont déjà donné rendez-vous pour la 8e édition de KVJ. Si dieu le veut, Inch’Allah.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Entrez votre commentaire!
Entrez votre nom ici